bandeau 170 fr

 

 Inscriptions20170723

Inscriptions 2017

au 23 juillet

257

ou 80 %

Merci à nos partenaires

Avis

Lien ROBVQ

Documents

Dépliant sur la navigation

bateau petit

Formulaire de plainte

ABVLBS Form plainte petit

Événements et activités de 2013


13 décembre Publication du 11e numéro du bulletin En onde

 

3 décembre La collaboration se poursuit avec nos partenaires municipaux
Le 3 décembre, Don Karn et Dick Ryan ont rencontré les maires et directeurs généraux de Blue Sea et Messines afin de discuter des enjeux que l’Association considère prioritaires pour le bassin versant, dont :

  • le besoin d’un programme de vérification amélioré des systèmes septiques, ainsi qu’une meilleure gestion des installations septiques sur les îles;
  • vivre avec les castors – les défis et solution possibles;
  • la mise en œuvre des recommandations du rapport du Groupe Hémisphère pour la réduction de l’arrivée de substances nutritives dans le Lac Laverdure;
  • les moyens d’améliorer  les mesures de protection des rives;
  • les fleurs d’eau d’algues bleu-vert et le besoin de protocoles mieux définis pour signaler et surveiller de tels phénomènes; et,
  • les bénéfices de la mise sur pied d’un programme de rinçage de bateaux semblable à celui établi au Lac Cayamant.

La rencontre a été très positive. Les représentants des municipalités ont fait part d’un engagement ferme à l’égard de la protection et de la mise en valeur du bassin versant ainsi qu’à l’appui de l’Association et leur volonté de collaboration.

12 novembre Publication du 10e numéro du bulletin En onde

 

26 octobre – L’Association membre du Regroupement pour la protection de l’eau de la Vallée-de-la-Gatineau

À sa réunion du  26 octobre, le conseil d’administration a accepté que l’Association devienne membre du « Regroupement pour la protection de l’eau de la Vallée-de-la-Gatineau ». La raison d’être de cette nouvelle organisation – en quelque sorte une fédération d’associations, de municipalités et d’intervenants aux vues similaires – est  de protéger et mettre en valeur les plans d’eau, les cours d’eau et les eaux souterraines de notre région.

Le Regroupement va pouvoir traiter des enjeux qui débordent du champ d’intervention habituel des associations locales de lac et de protection de l’environnement. Il va également servir de forum au sein duquel ces associations peuvent échanger des idées, développer des positions sur des sujets d’intérêt mutuel et partager leurs ressources pour relever les défis communs. Nous croyons que la contribution de notre association au Regroupement peut être bénéfique et qu’en être membre va améliorer notre aptitude à protéger et mettre en valeur notre bassin versant.

5 octobre  Inauguration officielle de la tour du Mont Morissette

Le 5 octobre, l’Association du parc régional du Mont Morissette inaugurait la nouvelle tour d’observation sur le sommet de la montagne à côté de l’ancienne tour à feu.

L’Association du bassin versant du Lac Blue Sea est fière d’avoir contribué à ce beau projet par le truchement de la campagne de financement « On monte ensemble ».

La tour offre de superbes panoramas de l’ensemble de notre magnifique bassin versant; c’est une autre façon de le mettre en valeur et de nous rappeler l’importance de le préserver pour les générations futures.

 

Vue en direction de Messines

 

 

 

 

Regard vers l'est    

 

À noter qu’à cette occasion, notre président Don Karn a été identifié comme le gagnant du concours du slogan du Mont Morissette avec le texte suivant : « Le Mont Morissette, une expérience à la hauteur ».

Haut de page 
 

26 au 30 septembre Algues bleu-vert aperçues dans le lac Blue Sea

Du 26 au 30 septembre 2013, des fleurs d'eau formées par des algues bleu-vert ont été repérées dans le lac Blue Sea le long du rivage dans les secteurs de la Belle Plage (des deux côtés de la pointe Belcourt) et Orlo (de juste au nord de la pointe Gravelle jusqu’à l'embouchure du ruisseau Blue Sea/lac Grant). Ces observations ont été signalées rapidement aux autorités provinciales et municipales. En outre, plusieurs échantillons des fleurs d’eau ont été pris et par la suite livrés au bureau du ministère responsable de l'environnement (MDDEFP) de Gatineau, d’où l’un d’eux a été transmis au laboratoire de Québec du ministère pour analyse.

Les résultats de cette analyse reçus à la mi-octobre confirment que les fleurs étaient en fait des algues bleu-vert; toutefois, le niveau de toxicité des algues analysées n’a pas été déterminé.

Cette apparition toute récente d'algues bleu-vert dans le lac Blue Sea (ainsi que dans le Lac Roberge et Lac Edja plus tôt cette année) combiné avec la prolifération du myriophylle en épi et du périphyton dans nos cours d'eau démontrent clairement que, comme le soupçonnait l’Association, l’apport excessif de phosphore dans notre bassin versant demeure un problème important malgré les mesures correctives prises à ce jour. Il faudra beaucoup de temps et plus d’efforts individuels et collectifs pour corriger cette situation.

À titre de résident ou de villégiateur, vous pouvez faire partie de la solution en veillant à ce que votre système septique fonctionne correctement; en n’utilisant que des savons, détergents et autres produits de nettoyage sans phosphate; et en respectant pleinement la réglementation de protection des berges de la MRC, sachant que le rétablissement et le maintien de la végétation en rive peut réduire considérablement les apports de phosphore. Pour plus d'information sur cet enjeu, consultez le bulletin du 12 novembre et la page Web qui traite des algues bleu-vert.

27 septembre Publication du 9e numéro du bulletin En onde

Haut de page 

23 et 29 août – Installation des bouées jaunes – signalement du myriophylle à épi
Pour aider à limiter la propagation du myriophylle à épi sur le lac Blue Sea, l'Association a entrepris de signaler les peuplements de cette plante envahissante avec des bouées jaunes;  des bénévoles en ont entrepris l’installation les 23 et 29 août. Un total de 20 de ces bouées ont été ancrées à cinq sites distincts du lac; malheureusement,  trois de ces bouées ont été volées peu après leur installation juste au nord de la pointe Cayford. 

Même si la mise en place de ces bouées n’a pu être amorcée qu’à la fin du mois d’août, nous avons jugé utile d'aller de l'avant avec ce projet afin d'acquérir de l'expérience pour l'année prochaine et de vérifier la résistance des bouées aux rigueurs de l’hiver.

Un grand merci à Robyn Saunders, Bernard Asselin, Dave Maclaren et Dick Ryan pour leur contribution à ce projet. Aussi, un remerciement spécial à Kevin Boushey de la Marina Messines pour le prêt d'un bateau ponton.
 

Rappelons que le but de ces bouées est de signaler aux plaisanciers la présence des zones infestées par le myriophylle à épi, zones qu’ils doivent éviter. S’il faut absolument traverser un peuplement de myriophylle à épi avec une embarcation motorisée, il faut arrêter le moteur et passer en ramant ou pagayant en évitant de couper les plantes.  Il ne faut pas oublier d’enlever tous les fragments de myriophylle du bateau et/ou du moteur et d’en disposer loin de la rive.

À noter également qu’il reste de nombreux autres peuplements de cette plante envahissante à signaler. Comme ils se trouvent généralement dans les 10 à 20 mètres du rivage, l’Association demande aux plaisanciers de naviguer loin de la rive pour les éviter.

Il faut une bonne connaissance du milieu pour un bon choix des peuplements de myriophylle à signaler avec des bouées jaunes. L’Association sera reconnaissante d’être informée  de l’emplacement de grands peuplements dans des zones fréquentées par les plaisanciers; on peut le faire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en communiquant avec un membre du Conseil.

Haut de page 

16 et 20 août – Mesure du périphyton
Les 16 et 20 août, l’épaisseur du périphyton a été mesurée aux 15 sites du lac Blue Sea qui avaient été choisis l’an dernier (2012) pour faire le suivi de ce mélange visqueux bleu-vert d’organismes d’eau douce et de débris que l’on retrouve sur les objets submergés.  Les mesures ont été prises conformément au protocole du RSVL établi à cette fin. Les résultats soumis au RSVL le 5 septembre sont très peu différents de ceux de 2012.

27 juillet Assemblée générale annuelle

L’Association du bassin versant du lac Blue Sea a tenu sa 5e assemblée générale annuelle (AGA) en avant-midi samedi le 27 juillet 2013 à la salle municipale de Messines. À l'ordre du jour, on retrouvait entre autres les éléments suivants :

  • l’approbation du procès-verbal de l’assemblée de l’année dernière (cliquez-ici pour le consulter);
  • le rapport du Président sur les événements de la dernière année et les perspectives;
  • le rapport de la trésorière sur l’état des finances de l’Association (cliquez ici pour voir les états financiers);
  • une période de question, d'échange et de discussion;
  • l’élection des nouveaux membres du Conseil d’administration.

Dans son rapport, le président rappelle quelques-uns des sujets jugés importants pour l’Association, dont plusieurs  ont fait l’objet d’articles dans le bulletin « En onde » :

  • le Centre de traitement des boues de fosses septiques et le Règlement de contrôle intérimaire, deux réalisations importantes de la MRC;
  • le travail des inspecteurs des municipalités qui doivent faire respecter la réglementation.
  • les efforts de concertation notamment avec d’autres associations;
  • les plantes aquatiques;
  • la mise en place de panneaux d’information aux quais publics;
  • le projet jeunesse (le vélo information);
  • le niveau d’eau du lac;
  • l’étude de suivi du lac Laverdure avec le groupe Hémisphère;
  • l’engagement avec les municipalités;
  • la salicaire pourpre, une espèce envahissante non bienvenue;
  • une mise en garde en ce qui a trait à l’interprétation des résultats des relevés et des évaluations de la qualité de l’eau dans le cadre du programme du RSVL;
  • l’importance de l’implication des membres pour atteindre les objectifs.

La période d’échange avec les membres a fait ressortir bon nombre de préoccupations, dont :

  • l’état du barrage sur le ruisseau Blue Sea;
  • l’état de la situation en ce qui a trait au myriophylle;
  • la présence de barrages de castor au lac à Riopelle;
  • les problèmes posés par l’afflux de bateaux de non-résidents;
  • l’accès au lac Blue Sea l’hiver.

C’est sans aucun doute la question de l’accès au lac Blue Sea des bateaux de visiteurs qui a suscité les plus vives discussions. Les membres font état de leurs inquiétudes et soulignent les solutions envisagées ou mises en œuvre par d’autres municipalités (lavage des bateaux, interdiction des bateaux à sillage, tarification de l’accès aux quais publics).

À la suite des élections des administrateurs, le Conseil d’administration accueille deux nouveaux membres; il s’agit de Madame Robyn Saunders et de Monsieur John Turnbull.

18 juillet Publication du 8e numéro du bulletin En onde

Haut de page 

8 juillet – Livraison du panneau d’information à Messines
Le panneau d’information de Messines est livré au quai public le 8 juillet; il sera installé quelques jours plus tard par le personnel de la municipalité.  Mis à part d’éventuels avis propres à Messines, le contenu se veut le même que ce qu’on trouve à Blue Sea.

Malheureusement, fin août, ce panneau d’information a été vandalisé; bilan : deux serrures forcées, un cadre brisé et un panneau de plexiglass volé.  

 

28 juin Visite des installations de lavage de bateaux du lac Cayamant

Le vendredi 28 juin, Don Karn et Dick Ryan se sont rendu au lac Cayamant pour voir l’installation de rinçage de bateaux que la municipalité venait d'inaugurer la semaine précédente.   Hélène Joanisse, l'adjointe DG leur a fourni l’information sur le système et leur a fait faire une tournée des lieux. Elle mentionne que l’installation de rinçage était une initiative de la municipalité; le but est de contribuer à prévenir l'introduction dans le lac d'autres espèces envahissantes (il y a déjà un problème important de myriophylle), en particulier les moules zébrées qui aurait déjà été repérées dans le Parc de La Vérendrye et au Lac Leamy.

L'installation se trouve au complexe municipal et comprend un système de nettoyage à eau chaude sous pression et un grand lit de gravier (environ 30 m X 10 m) bordé d'un côté par un fossé de retenue (sous le lit et le fossé, il y a une membrane qui permet l’écoulement lent de tout résidu dans le sol). L’appareil de nettoyage à pression est alimenté un tuyau d'arrosage et chauffe l'eau à plus de 40 degrés C (la température minimale requise pour tuer les bactéries, etc...) Le rinçage se fait sans savon ou autres produits de nettoyage - juste de l'eau chaude. Deux étudiants ont été embauchés pour mener l'opération.  En alternance, un étudiant se charge du rinçage avec le nettoyeur à haute pression alors que l’autre se tient à la rampe de lancement pour informer ceux qui souhaitent mettre leur bateau à l’eau de le faire rincer ainsi que la remorque au complexe municipal. Ces étudiants ont été formés au fonctionnement de l'équipement par un consultant local. Cette année, il n'y a pas de frais pour le rinçage (bien que les dons soient acceptés avec plaisir) et il se fait sur une base volontaire. Cependant, l'année prochaine, il en coutera 15 $ par rinçage (pour couvrir les frais) qui sera obligatoire. La municipalité a retenu cette approche graduelle pour sensibiliser les plaisanciers et se donner le temps de préparer un règlement qui ne contreviendra pas aux lois provinciales ou fédérales.

L’appareil de nettoyage à haute pression coûte environ 5 000 $; le coût de construction du lit de gravier et de la signalisation n'était pas disponible au moment de la visite. La ville avait déjà modifié les heures d’opération  du système de rinçage pour accommoder les pêcheurs. Ces heures sont de 9 h à 13 h le lundi, de 9 h à 15 h 30 le jeudi, de 7 h à 15 h 30 le vendredi et le samedi et de 7 h à 13 h 30 dimanche (le système n’est pas en opération les mardi et mercredi).

Haut de page 

25 juin – Installation du panneau d’information à Blue Sea
Le panneau d’information de Blue Sea est installé le 25 juin par le personnel de la municipalité au quai public. Les représentants de l’Association se sont empressés d’y ajouter du contenu dans les jours qui ont suivi.

Les visiteurs y trouveront une foule de renseignements utiles sur les bonnes pratiques en matière de navigation et de protection du bassin versant. On y présente également des conseils et suggestions adaptés aux saisons pour profiter de la vie et des activités dans le bassin versant de façon écologiquement responsable. La municipalité peut également y afficher de l’information qu’elle juge pertinente dans le cadre de l’objectif de protection et de mise en valeur du bassin versant.

 

15  juin au 15 octobre Échantillonnage et mesure de la transparence
Du 15 juin au 15 octobre, des bénévoles ont prélevé des échantillons d’eau et mesuré la transparence de l’eau des lacs Profond, Allard, Grant et Laverdure, le tout selon les protocoles du RSVL. Au cours de la même période, ils ont aussi mesuré la transparence de l’eau du lac Blue Sea.

6 juin Publication du 7e numéro du bulletin En onde

Haut de page 

4 juin – Réunion concernant le barrage sur l’émissaire du lac Blue Sea

L’Association représentée par son président, Don Karn, a participé le 4 juin à une réunion qui réunissait les diverses parties concernées par le barrage situé sur l'émissaire du lac Blue Sea afin de discuter des options à considérer pour une éventuelle remise aux normes du barrage. Ce barrage est catégorisé comme un barrage de forte contenance; sa hauteur est de 3,4 m et son volume de retenue est de 47 464 000 m3. Les parties impliquées présentes à cette réunion étaient la direction de la Sécurité des barrages du Centre d'expertise hydrique du Québec, la MRC de la Vallée de la Gatineau et les municipalités de Blue Sea et de Messines.

À la suite de cette réunion, l’Association est satisfaite de voir que l’on tient compte des facteurs sociaux et environnementaux dans la recherche d’une solution. Il est clair que la famille Tremblay qui a érigé le barrage en 1912 et devait en assurer la surveillance, et qui l’a fait de bonne foi de nombreuses années, n’est plus en mesure d’investir les montants requis pour rénover et entretenir la structure rudimentaire actuelle.             

Incidemment, on a pu constater le haut niveau d’eau en début de saison et certain en attribuaient la cause au barrage. Effectivement, le barrage a été consolidé de toute urgence au printemps pour en assurer l’intégrité, ce qui a peut-être contribué à rehausser le niveau d’eau du lac à la fin du printemps et au début de l’été. Cependant, le travail devait être fait sans quoi le barrage aurait pu céder avec des conséquences nettement plus défavorables. Par ailleurs, il faut se rappeler l’importance des précipitations en début de saison après un hiver où la quantité de neige au sol dépassait aussi les moyennes, ce qui est vraisemblablement la principale cause du haut niveau d’eau.

Haut de page 

25 mai Distribution d'arbres

Dans le but de reboiser les berges et protéger nos lacs, l’Association du bassin versant du lac Blue Sea, en partenariat avec les municipalités de Blue Sea et Messines, a organisé la distribution gratuite de différentes essences d’arbres provenant de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau. Il y avait, entre autres, des épinettes blanches, des pins rouges, des cerisiers tardifs, des chênes à gros fruits, des bouleaux jaunes et des ormes d’Amérique.

Les arbres étaient disponibles samedi le 25 mai de 9 h à midi à deux endroits : devant la salle municipale de Messines et devant l’École Reine-Perreault à Blue Sea.

4 mai – Assemblée  de fondation du  Regroupement pour la protection de l’eau de la Vallée-de-la-Gatineau

Le 4 mai, Don Karn et Dick Ryan représentaient l’Association à l’assemblée de fondation du Regroupement pour la protection de l’eau de la Vallée-de-la-Gatineau. Le but de cette réunion était d’approuver la mission et les objectifs de cette nouvelle organisation et d’élire les membres du conseil d’administration. 
27 avril Visite de reconnaissance – Résultats inattendus

Le samedi 27 avril, cinq membres du Conseil d’administration de l’Association effectuaient une visite de reconnaissance sur un tronçon d’un peu moins de 2 km de la piste cyclable le long du ruisseau reliant le lac Maclean au lac Laverdure.  Lors de cette visite, c’est avec une certaine tristesse qu’on a pu observer dans l’eau bon nombre de déchets de tout genre incluant des contenants de plastique, des cannettes d’aluminium, des débris de clôture, un pneu sur jante et une carcasse de motoneige. Ce fut l’occasion de se rappeler que notre environnement n’est pas une poubelle et qu’il est important de rapporter nos déchets quand on se promène dans la nature. Pour plus de détails, »»»»

9 avril Publication du 6e numéro du bulletin En onde

Haut de page 

1er février Rencontre de représentants de l'Association pour la protection du lac des Trente-et-Un Milles 

Dans la même veine que la rencontre du 12 janvier, Don Karn et Dick Ryan ont rencontré les représentants de l’association du lac des Trente-et-Un Milles avec essentiellement les mêmes résultats. Il y a une volonté d'une action collective coordonnée pour relever les défis communs.

12 janvier Rencontre de représentants de la Corporation du Petit et du Grand Lac des Cèdres

Don Karn et Dick Ryan ont rencontré leurs homologues de l'association des lacs des Cèdres dans le but d’acquérir une meilleure appréciation des enjeux environnementaux locaux et des initiatives à cet égard et, en même temps, de développer des relations plus étroites avec des organisations aux vues similaires aux nôtres. Chacun a pu partager ses expériences et comparer ses points de vue sur des enjeux comme ceux des espèces envahissantes, de la gestion des systèmes septiques et de la végétalisation des berges. Même si l’on reconnait que chaque association a des problèmes qui lui sont propres, tous étaient d'accord sur le fait que c’est seulement par le biais de l'action collective coordonnée de nos associations que nous pourrons relever les nombreux défis communs auxquels nous sommes confrontés pour protéger et préserver nos bassins versants pour les générations futures.

11 janvier Rencontre à la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau

Don Karn et Dick Ryan rencontrent un représentant de la MRC afin d'échanger sur des sujets d'importance pour l'Association, notamment les défis face à l’application des règlements concernant la protection des berges, la situation du lac Laverdure et le projet de loi sur les voies navigables. Ils en profitent pour souligner leur appréciation de la grande disponibilité de la MRC face aux enjeux qui interpellent l’Association.

Haut de page 

Réalisation Sogercom.com Vallée-de-la-Gatineau