Qualité de l'eau

Comment se fait le suivi de la qualité de l'eau

La surveillance de la qualité de l’eau se fait dans le cadre du programme du Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL). Ce programme du gouvernement du Québec instauré en 2004 permet entre autres aux riverains de mieux connaître et de mieux comprendre leur lac et les incite ainsi à participer activement à sa protection. Le RSVL est basé sur un partenariat entre le ministère responsable de l’environnement1 (Ministère), les associations de propriétaires riverains, les municipalités et les organismes participants à la protection et à la gestion des plans d'eau. Le tableau suivant extrait de la page Web du RSVL résume bien le partage des responsabilités.

       L’équipe du RSVL du Ministère         L’association de riverains ou l’organisme participant 
  • Coordonne et encadre le Réseau
  • Soutient les riverains
  • Interprète les données et communique les résultats
  • Conçoit des outils d’accompagnement
  • S’associe à des partenaires locaux compétents pour compléter le soutien aux riverains
  • Prélève les échantillons d’eau
  • Effectue des mesures et des observations sur le terrain en suivant les protocoles qui lui sont fournis

Description du RSVL

La présentation du réseau sur le site Web du RSVL donne un bon aperçu de ce qu'est le réseau de surveillance (objectifs, historique et participants) et du rôle des intervenants. On y décrit également le processus de suivi de la qualité de l'eau, ce qui est analysé et pourquoi, ainsi que les raisons pour lesquelles il y a intérêt à faire partie du réseau.

Résultats des activités de suivi

Acces fiches RSVLComme on le précise sur la page Web du RSVL qui donne accès aux résultats du suivi, « ... le Ministère produit des fiches qui présentent les résultats du suivi de la qualité de l'eau pour chacun des lacs participant au réseau. Il est possible d'obtenir les résultats d'échantillonnage en effectuant une recherche par lac, municipalité, bassin versant ou région administrative. » Pour atteindre cette page Web du Ministère, cliquez-ici. Si vous utilisez cet accès, il plus facile d’atteindre les fiches au moyen du numéro RSVL. On peut également utiliser les liens du tableau qui suit pour un accès direct à la page du lac que l'on recherche.

Une fois le dossier d’un lac atteint, on a accès aux informations suivantes :

  • la localisation du lac et des stations de relevé et de prélèvement;
  • les rapports sommaires pluriannuels du suivi de la qualité de l'eau et de la transparence par station. Ces fiches montrent l'évolution dans le temps des moyennes estivales de la transparence de l'eau et de la concentration de phosphore, de chlorophylle a et de carbone organique dissous à la station;
  • les rapports annuels du suivi de la qualité de l'eau et/ou de la transparence. Ces rapports présentent les résultats des mesures de la transparence de l'eau ainsi que, le cas échéant, les données physico-chimiques (phosphore total, chlorophylle a et carbone organique dissous) obtenues de l'analyse des échantillons d'eau. Le rapport sur la qualité de l'eau donne aussi une indication de l'état trophique du lac à la station et présente les recommandations du Ministère pour la suite;
     Carte stations 2019 petite
     Stations de mesue et d'échantillonage du programme de surveillance
  • le plus récent bilan des activités de suivi depuis le début de la participation au programme du RSVL.

Les lacs sous surveillance

En 2019, les lacs Blue Sea, Edja, Beaudry, Grant, Laverdure, Grenon, Roberge, Clément et Caya du bassin versant du lac Blue Sea ainsi que des lacs Profond et Castor Blanc du bassin versant du ruisseau Blue Sea sont inscrits au programme du RSVL.

La carte ci-contre situe de façon approximative les stations d’échantillonnage (cliquez sur la carte pour un agrandissement). Sur le terrain, on les retrouve au moyen des coordonnées GPS.

Le tableau suivant identifie pour chaque lac :

  • le bassin versant où se trouve le lac,
  • l’année depuis laquelle le suivi se fait,
  • l'identification des stations, et
  • le numéro RSVL qui facilite l’accès aux fiches de suivi de la qualité de l’eau et aux bilans des activités de suivi et qui sert à identifier les stations d’échantillonnage (les numéros sont liés à la page correspondante du site Web du RSVL).

 

 

Lac Bassin* Depuis Stations No RSVL
 1  Blue Sea  L 2004 A, B, C, D 72
  2  Edja  L 2007  A**, B 189
 3  Beaudry  L 2012  A 712
 4  Grant  L 2012  A 709
 5  Laverdure  L 2012  A 710
 6  Profond R 2012  A 711
 7  Grenon  L 2015  A 779
8  Roberge  L 2015  A 778
9  Clément  L 2016  A 801
10  Castor Blanc R 2018  A 797
11  Caya  L 2019  A n.d.
  * L = bassin versant du lac Blue Sea
  R = bassin versant du ruisseau Blue Sea
** Il n'y a plus de suivi à la station A depuis  2011

 

Calendrier général des activités de suivi

La surveillance de la qualité de l’eau de nos lacs se fait selon les protocoles du RSVL; pour de l'information sur ces protocoles et les consulter, voir la page Guides et protocoles du RSVL de notre site. De façon générale, en 2019, les mesures et l’échantillonnage doivent respecter les fréquences suivantes :

 7042 qual

Prélèvement d’échantillons d’eau : trois prélèvements d’eau, soit en juin, en juillet et en août pendant deux ou trois années consécutives puis interruption de quelques années avant de reprendre.

 7042 transp

Mesure de la transparence de l’eau : une fois toutes les deux semaines, entre le début du mois de juin et l’Action de grâce chaque année.

 

Suivi periphytonMesure du périphyton : trois mesures sur 10 roches de 10 cm de diamètres par site à raison de 12 à 20 sites pour les lacs de 2 km2 de superficie ou plus et 12 sites idéalement avec un minimum de cinq pour les lacs de moins de 2 km2. Les mesures se font ainsi durant trois années consécutives suivies d’une interruption de cinq ans avant de reprendre les mesures.

 

Suivi alguesBVSuivi visuel d’une fleur d’eau d’algues bleu-vert : à partir du moment où le suivi commence après détection et confirmation de la fleur d’eau, les observations sur le terrain doivent être effectuées régulièrement à la même heure tôt le matin sans dépasser plus de trois jours entre deux sorties et se poursuivre de cinq à dix jours après la disparition des signes de présence de fleur d’eau.

 

Besoin en ressources

L’Association est responsable du prélèvement des échantillons d’eau et des mesures et observations sur le terrain en suivant les protocoles qui lui sont fournis par le RSVL. Avec un total de 14 sites sur 11 lacs, l’effort requis pour atteindre les objectifs n’est pas négligeable. Puisque ce travail est fait par des bénévoles, l’Association est donc toujours à la recherche de gens prêts à contribuer à la réalisation du programme de suivi du RSVL, que ce soit à titre de responsable d’activité ou de suppléant afin de garantir le respect des exigences des protocoles. À titre d’exemple des activités auxquelles un bénévole peut être appelé à collaborer ou à réaliser, mentionnons :

  • effectuer trois prélèvements d’eau par saison lorsque requis, soit en juin, en juillet et en août, à un ou plusieurs emplacements des lacs suivis, selon le protocole établi à cette fin et le calendrier déterminé et acheminer les échantillons au RSVL selon les instructions;
  • effectuer une dizaine de mesures de la transparence de l'eau entre le début du mois de juin et la fête de l’Action de Grâce à un ou plusieurs emplacements des lacs selon le protocole du RSVL et le calendrier;
  • mesurer l'épaisseur du périphyton sur une dizaine de roches dans l'eau à une douzaine de sites selon le plan de suivi conforme au protocole du RSVL selon le calendrier retenu;
  • fournir une embarcation pour accompagner un bénévole chargé des prélèvements;
  • entrer les données sur le site du RSVL;
  • coordonner le programme de suivi pour l'Association;
  • assurer la liaison avec le RSVL et le conseil d'administration de l'Association.

Bien sûr, les bénévoles doivent être en mesure de travailler sur l'eau, ce qui peut être fort agréable durant la saison estivale; pour le suivi du péryphyton, il faut aussi pouvoir lire les mesures sous l'eau dans une profondeur variant entre 0,3 et 1 mètre. Quoi qu'il en soit, le bénévole peut à son choix assumer la responsabilité ou collaborer à des relevés à un ou plusieurs sites sur un ou plusieurs lacs ou participer à toute autre activité reliée au programme de suivi de la qualité de l'eau.

Si vous aimez le plein air, si le défi vous intéresse et si vous voulez faire partie d’une équipe dynamique, n’hésitez pas à communiquer avec nous via l’adresse courriel de l’Association Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou directement avec un membre du conseil d’administration.

_____________________

1. En 2019, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCCC)   Fleche haut bouton 35

 

2019-07-05