PLANIFICATION STRATÉGIQUE - 2019

Contexte

Les efforts requis pour la réalisation des projets de l’Association vont éventuellement exiger un financement plus important que ce dont elle profite présentement. Pour soutenir ces efforts, l’Association a obtenu de l’Agence du revenu du Canada (ARC) le statut d’organisme de bienfaisance enregistré, moyennant une redéfinition de ses objectifs. Ce changement de statut permet à l'Association d'émettre des reçus pour fins d'impôt pour les dons reçus. C’est dans ce contexte que s’effectue l’exercice de mise à jour du plan stratégique de l’Association.

Mission

Fondée en mai 2009, l’Association du bassin versant du lac Blue Sea s’est donné comme mission de protéger et préserver le bassin versant du lac Blue Sea et du ruisseau Blue Sea, une zone écosensible et menacée de 80 km2 située dans les limites des municipalités de Messines et de Blue Sea. Cette mission demeure inchangée.

Les menaces

En 2019, les menaces à la santé des lacs de nos bassins versants sont les mêmes et parfois plus grandes que ce qui a été identifié dans le passé. Les plus importantes sont sans contredit les suivantes :PlanStrat Myriophyle quai BS3 01 300Myriophylle à épi au quai public de Blue Sea, septembre 2018 Source : extrait vidéo de Thibaut Petry

  • La prolifération d’espèces envahissantes telles que le myriophylle à épis, déjà présent, et le risque d’introduction dans nos lacs et cours d’eau d’autres espèces, comme les moules zébrées.   En 2018, on a pu observer une prolifération encore plus marquée du myriophylle à épi. Par ailleurs, le danger que pose l’introduction de nouvelles espèces envahissantes par les embarcations provenant d'autres cours d'eau devient de plus en plus préoccupant.
  • L'apport de nutriments excessifs (ex., le phosphore) dans nos cours d'eau, les fosses septiques étant les sources principales de nutriments de provenance humaine.  Les résultats des mesures de la transparence de l’eau et des niveaux de phosphores dans nos lacs semblent relativement bons. Cependant, la présence du périphyton sur les roches au fond des lacs et la prolifération rapide du myriophylle à épi suggèrent une surabondance persistante de nutriments dans l’eau.
  • L’action des vagues générées par les embarcations motorisées accélère l’érosion des berges ce qui contribue aussi à l’apport excessif de nutriments.  Le PlanStrat Bateau a vague 300comportement de nombreux plaisanciers laisse toujours à désirer, surtout dans le cas de certains conducteurs de bateaux à fort sillage, conçus pour produire de grosses vagues incompatibles avec l’environnement de la plus grande partie du lac Blue Sea et des autres lacs de nos bassins versants.
  • L’« urbanisation » des terrains riverains qui a pour conséquence l’érosion des berges et l’apport accru de nutriments dans l’eau. On observe encore plusieurs propriétés où le Règlement de contrôle intérimaire 2009-206 de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau (MRC) n’est pas respecté en tout ou en partie, notamment en ce qui a trait à l’interdiction de toutes interventions de contrôle de la végétation dans la rive.
  • L’augmentation importante du niveau d’eau du lac au printemps qui tarde à se résorber ajoute à l’érosion des berges par les vagues. À la fonte des neiges, le niveau d’eau augmente et rend les berges plus vulnérables à l’action des vagues produites par les vents et les bateaux, notamment les bateaux à vague, à une période où la végétation peu fournie est moins en mesure de prévenir l’érosion.
  • Le manque de sensibilisation et le laissez-faire des gens qui résident dans nos bassins versants ou qui utilisent nos cours d’eau.  Comportement de plaisanciers, respect de la règlementation concernant les rives, entretien des systèmes septiques, utilisation de feux d’artifices, propreté des sites de pêche sur glace, nourrir les canards sont quelques éléments qui méritent plus d’efforts de sensibilisation pour encourager un meilleur comportement.

Orientation stratégique

Les objets dans nos lettres patentes supplémentaires définissent quatre grands axes d’intervention. C’est ce qui caractérise l’orientation stratégique des interventions de l’Association à prévoir au cours des prochaines années; on peut résumer ces axes d'intervention comme suit :

  • Information : éduquer et sensibiliser la population sur l'importance de la protection et de l'assainissement des eaux par la production et la diffusion d’information sous diverses formes;
  • Surveillance : veiller à la pérennité de la ressource eau et de ses usages dans les bassins versants du lac Blue Sea et du ruisseau Blue Sea en menant un programme d’échantillonnage d’eau et la publication des résultats des données recueillies;
  • Intervention : contribuer à la protection des bassins versants du lac Blue Sea et du ruisseau Blue Sea par des actions ciblées pour identifier, situer et éventuellement éradiquer les espèces envahissantes, y compris le soutien des efforts de nos partenaires à cet égard.
  • Financement : à ces fins, solliciter, recevoir et administrer les fonds obtenus sous forme de dons ou d’autres sources pour soutenir les activités de l’Association.

Plan stratégique

Le plan stratégique énonce les propositions du Conseil d’administration qui dicteront les actions de l’Association au cours des prochaines années. Le plan est structuré selon les quatre grands axes identifiés précédemment.

Information et sensibilisation

  • Exploitation d’un site Web à la fois pour information des membres et des visiteurs et archivage de données relative aux bassins versants;
  • Publication périodique d’un bulletin électronique avec version papier pour affichage;
  • Développement ou mise à jour de signalisation, dépliants et autres documents d’information sur les dangers qui menacent nos lacs et les bonnes pratiques pour les contrer, incluant les règles à respecter par les plaisanciers et le comportement à adopter, surtout dans le cas des embarcations à forte motorisation;
  • Campagnes d’information ou de sensibilisation sur des éléments critiques jugés pertinents pour contrer les menaces à la santé de nos lacs, incluant les feux d’artifice.

Surveillance de la qualité de l’eau

  • Surveillance soutenue de la qualité de l’eau de nos lacs selon les protocoles du Réseau de surveillance des lacs (RSVL) pour les lacs inscrits au programme (fin 2018, les lacs Beaudry, Blue Sea - 4 sites, Castor Blanc, Clément, Grant, Grenon, Laverdure, Profond et Roberge), à savoir :

- mesure de la transparence de l’eau,
- collecte d’échantillons d’eau,
- mesure du périphyton,
- suivi visuel de fleurs d’eau d’algues bleu-vert;

  • Élargissement au besoin du programme du RSVL en soumettant la candidature d’autres lacs admissibles au programme et en étendant la surveillance au moyen de nouveaux protocoles;
  • Publication des résultats des programmes de surveillance et d’échantillonnage;
  • Surveillance des fluctuations du niveau d’eau du lac Blue Sea.

Interventions pour la protection des bassins versants

  • Programme annuel de démarcation systématique des peuplements de myriophylle à épi au moyen de bouées jaunes;
  • Contrôle du myriophylle à épi par l’installation de toiles de jute aux endroits jugés critiques par l’ampleur des peuplements et par la formation des propriétaires riverains aux techniques appropriées pour déraciner les plants de myriophylle face à leur propriété;
  • Développement et suivi de la signalisation requise pour le soutien du programme de lavage de bateaux;
  • Distribution annuelle de jeunes plants pour le reboisement ou la végétalisation de la zone riveraine.

Recrutement, financement et relations avec partenaires

  • Revue de la raison d’être de l’Association, de son organisation et de son image, avec adaptation au besoin selon les exigences découlant de son nouveau statut et des défis à relever;
  • Réalisation de la campagne annuelle pour le recrutement de membres en privilégiant le plus possible les communications électroniques et en faisant valoir le statut d’organisme de bienfaisance de l’Association pour ceux en mesure de faire un don;
  • Développement et peaufinage d’une stratégie de recrutement et de soutien des bénévoles qui sont essentiels aux succès des activités de l’Association;
  • Établissement et maintien des liens avec d’autres associations ou organismes dans le but de favoriser l’échange d’information et partager les expériences vécues pour des enjeux de même nature;
  • Organisation d’une surveillance soutenue des programmes gouvernementaux susceptibles d’offrir du financement pour les interventions de l’Association.